L’érotisme selon Wakefield Poole

Bellevaux, 23.10, 16:30

Bible !

Wakefield Poole, 1974, Etats-Unis
Sans dialogue, 84′
En présence de Jim Tushinski

C’est avec un certain culot que Wakefield Poole reprend trois récits de l’Ancien Testament incriminant des femmes, mais pour cette fois les mettre en position de force, offrant une surprenante relecture de l’histoire. Les récits d’Adam & Eve, Bethsabée (Georgina Spelvin, «The Devil in Miss Jones», 1973), et Samson & Dalila, sont ainsi contés avec la sensibilité, le style et l’esthétique d’un Wakefield Poole délaissant la pornographie homo- sexuelle pour une approche softcore hétéro. Si la réussite artistique est au rendez-vous, son pendant commercial est inexistant. «Bible!» devient ainsi l’échec financier le plus retentissant de la carrière de Wakefield Poole.



1200x780_delilahandattendants
1200x780_samsonfightingdwarf2
1200x780_adamandeve2