Documentaires

Romandie, 20.10, 20:30

EJMA, 21.10, 22:30

Dead Hands Dig Deep

Jai Love, 2015, Etats-Unis
Anglais, st. français, 75′

Une descente en apnée dans le monde d’Edwin Borsheim et du groupe de métal Kettle Cadaver dont les perfos extrêmes font passer les frasques de G.G. Allin pour un spectacle de minets. Même si le sang traverse quelques fois l’écran, entre dégoût et stupéfaction salutaire, c’est plutôt l’amertume qui marque l’ensemble de ses témoignages. Des shows, où tout ce qui est de plus inimaginable est annoncé, aux errances nihilistes du leader une fois les lumières éteintes, «Dead Hands Dig Deep» scrute la frontière perméable d’une folie envahissante aux excès d’une scène passée. Reste maintenant un décorum aussi bizarre que troublant dans lequel Borsheim se réfugie et se livre sur son passé et ses démons présents.


1200x780_dead-hands-dig-deep-3
1200x780_dead-hands-dig-deep-5